mardi 13 décembre 2011

Nambla le Réseau: Association de pédophiles?


North American Man/Boy Love Association

La North American Man/Boy Love Association (NAMBLA) (Association nord-américaine pour l'amour entre les hommes et les garçons) est une organisation américaine formée par des pédophiles homosexuels, basée à New York et San Francisco; la NAMBLA s'oppose à l'idée d'un âge minimal pour avoir des rapports sexuels. Elle défend ce qu'elle qualifie de droit des mineurs à explorer leur sexualité propre sur des bases plus libérales que ne le permet la société actuelle. Elle lutte pour « mettre fin à l'oppression des hommes et adolescents qui ont librement choisi d'avoir des relations sexuelles » et réclame « l'adoption de lois qui à la fois protègent les enfants des contacts sexuels non désirés tout en les laissant libres de déterminer ce qu'ils veulent faire de leur sexualité »1. Le site de la NAMBLA précise que l'association « n'offre ni encouragements, ni conseils, ni aide à ceux qui cherchent des rapports sexualisés » et ne pousse pas à « contrevenir à la loi [ni à] disculper quiconque [y contreviendrait] ».
L'association organisait un rassemblement annuel à New York, et des réunions mensuelles dans tous les États-Unis3. Au début des années 80, elle comportait plus de trois cents membres, et était soutenue par des personnalités comme Allen Ginsberg. Depuis, elle ne communique plus d'informations sur ses membres, mais une infiltration menée par le FBI en 1995 a permis de découvrir plus de 1100 noms. C'est la plus grande organisation du groupe IPCE, l'International Pedophile and Child Emancipation.
Depuis 1995, le durcissement des lois et la pression populaire ont porté un lourd tort à la NAMBLA, qui se réduit actuellement à son site, et une boîte e-mail peu active. Des rapport récents montrent l'arrêt du rassemblement annuel et la raréfaction de plus en plus grande des réunions mensuelles locales.
De la lutte contre le harcèlement des policiers envers les homosexuels, le mouvement se scinda, formant une branche pour la légalisation de la pédophilie. Le 2 décembre 1978, suite à une conférence sur le thème « L’amour hommes/garçons et la majorité sexuelle » à laquelle 150 personnes assista, une trentaine d’entre eux décidèrent de fonder NAMBLA, acronyme de North American Man/Boy Love Association. L’association s’allia aux réseaux pédocriminels européens C.R.I.E.S., Spartacus, Apollo, tous membres de celui de Zandvoort.

Au début des années 80, NAMBLA comportait plus de trois cents membres. En 1995, son carnet d’adresses comportait onze cent noms. En 1998, un an après la remise du dossier Zandvoort aux autorités par le Werkgroep Morkhoven, Nambla fit la promotion du forum IPCE, acronyme de « International Paedophile and Child Emancipation ». Les deux organisations ont leur site Internet, recrutant des activistes pour la libération de la pédophilie.

En 2007, Nambla qui fêtera l’anniversaire de ses 28 ans, se dit un organisme politique, de droits civils et d’éducation. N’ayant pas sa place dans les « gay Prides », elle inspira le « Boylove Day », jour international des violeurs de garçons, célébré le premier samedi après le solstice d’été, lors duquel ils allument des bougies bleues en public. Pour faire juste mesure, les violeurs de petites filles ont décidé du « Alice Day », célébré le 25 avril en mémoire de la rencontre en 1856 d’Alice Liddell avec le Révérend Charles Dodgson qui, sous le pseudonyme de Lewis Carroll avait écrit « les aventures d’Alice au Pays des Merveilles ».

joseph-ralph_power-carlifornia_nambla_president
La vérité historique fait apparaître une rupture entre les familles qui avait alimenté une rumeur de pédophilie, mais il s’avéra que l’Angleterre puritaine d’alors, avait réprouvé que le pasteur se soit approché des enfants pour se rapprocher de leur gouvernante !

Le réseau pédocriminel Orchidée et les rumeurs lancées sur les dits penchants pervers de Lewis Carroll pour Alice, n’acquit le réseau « Pays des Merveilles », objet de l’opération Cathédrale, qui dénombra 1.236 victimes. Ils avaient partagé de la pornographie d’enfant avec le réseau Zandvoort, qui lui a fait 90.081 victimes.

Nambla est autorisé aux USA, au nom de la liberté de pensée. Le « Boylove Day » sera fêté ce 23 juin 2007. L’Italie se prépare à une contre manifestation nationale contre la pédophilie. Les autres pays semblent s’en ficher.


Site pro pédophile de l'association de loi 1901 défandant la pédophilie dans le monde???http://www.nambla.org/
Anonymous à vous de jugez...

AVoir :
Association pro-pedophile : Nambla le Réseau
Sites, Blogs, Pages Pro Pédophile.
Grande parade des pédophiles : International Boy Love Day 22 décembre 2012.
Pays-Bas: Une association pro-pédophilie menacée de dissolution.